jpg_maya_regent_fcf9aC'est de manière très égoïste que je m'intéresse aux abeilles. Je suis en effet un gros consommateur de miel et je serai très marri si celles-ci cessaient de produire ce délicieux nectar qui explique à lui tout seul mon teint de rose et ma santé de fer... Cette entrée en matière pour vous parler des suites d'un procès contre les groupes BASF et BAYER où ceux-ci avaient bénéficié d'un non lieu. Au printemps 2003, plus d'un millier de ruches avaient disparu à la suite de l'épandage de REGENT sur les semis de tournesol dans le Gers et la Haute-Garonne.Dossier complet dans "Futura sciences". Cet insecticide dont la substance active est le Fipronil avait été retrouvé dans les cadavres des abeilles. Ni les apiculteurs ni la confédération paysanne n'ont apprécié ce non-lieu et ont décidé de faire appel. C'est ce pourvoi qui était examiné hier par le tribunal de Toulouse. résultats mis en délibéré bien entendu. En attendant et pendant que la justice délibère, je me demande si je ne suis pas en train de virer "écolo" moi ! L'abeille étant le premier et plus important pollinisateur dont la nature nous ait doté, l'humanité commettrai une folie en ne s'inquiètant pas de sa disparition. Il est vrai que dans mon fameux calendrier Républicain, nous sommes le jour de l'alisier et à ce tarif la, je suis capable de vous en faire une tonne (tonne à lisier, évidemment).

B000002LTU_01_LZZZZZZZ Bon, allez, un peu de beauté dans ce monde de brutes...Heureusement il y a la trompette de Miles, le talent de Duke, le génie du "Bird" , le tempo de Cab'Calloway, la maestria de Bill Evans, les fulgurances de Dizzy Gillespie, les envolées du Big Fats, le spleen de Billie Holiday, pour nous rassurer sur les capacités de l'humanité à produire autre chose que du Régent et du Gaucho, des pesticides, des insecticides, des herbicides, des fongicides...Mais à quand un prix Nobel pour celui qui inventera la connerieticide ? La zénitude étant la force principale désarmée...(Je ne suis pas mécontent de celle-là) je vais reprendre le train-train du retraité pépère et retrouver une activité normale comme disent les guignols de l'info. Portez vous bien et, à demain...Peut-être.