Amis des "cénobites tranquilles" et des soeurs Tatin réunis, bonjour!

Bon ben, voila, c'est Noël... Tous les ans à pareille époque je me demande si je dois ouvrir la boutique. Cela fait partie des questions existentielles que se pose le blogueur qui se veut quotidien. Du style: être ou ne pas être, beurre ou confiture, fromage ou dessert, socialiste ou de gauche (comme disait Desproges)... En définitive je fais un petit tour histoire de vérifier que les choses sont bien à leur place.

8b5db8e5

Et voila pour les voeux, que je vous adresse avec grand plaisir. Je n'ai rien trouvé d'autre qu'une photo de ma fiancée sur les remparts enneigés; c'est un peu kitch je le reconnais. Il y a de plus en plus de fidèles à suivre quotidiennement les vêpres libertaires du cénobite et j'avoue que c'est réconfortant. Je ne peux les citer tous, ils se reconnaitront.

En attendant, portez vous bien et à demain peut-être.