Amis des sciences occultes et du bar de ligne réunis, bonjour !

Nous sommes le 15 février, 27è jour de pluviôse dédié au noisetier. Vous lisez le 891è billet des « cénobites tranquilles », un blog complètement à l'Ouest et en plein déménagement. Comme dirait Nicolas 1er, le rendez-vous est proche ! Les colonnes sont en ordre de marche même si j'ai encore quelques difficultés pour maîtriser ce nouvel outil. Je pense être en mesure de vous communiquer la nouvelle adresse d'ici quelques jours et je compte bien sur votre fidélité pour être de la transhumance.

L'actualité étant ce qu'elle est, on ne sait plus vraiment si il faut en rire ou se désespérer.abeillaud_fred_tanneau_AFP La dame Boutin, vous savez celle qui prévoyait l'apocalypse si elle n'avait pas ses 500 signatures, et bien elle vient de se souvenir qu'elle était sarkocompatible et donc, comme Borloo et bientôt comme Morin et sans doute Villepin, elle renonce à la candidature suprême... Le ménage se fait à droite, il ne peut en rester qu'un.

Mais la campagne nous réserve quand même toute une 1599409_11474576_lee_20120212_t111aliste de candidats folkloriques qui n'ont pas fini de faire sourire dans les chaumières. Tiens, au hazard : Cheminade, Gautier, Lozès, Miguet, De Villenoisy, Rongier, Bourdouleix ; ça vous dit quelque chose madame Michu ?

Sans parler des inaudibles, des invisibles, les Poutou, les Arthaud, les Nihous, Dupont-Aignan et consorts...

Heureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur appartient (Les béatitudes de saint Matthieu). Heureux ceux qui croient que les garçons naissent dans les choux, les filles dans les roses et les démocraties dans les urnes ; ils ont encore de beaux jours devant eux...

Allez, merci d'avoir fait le détour, portez vous bien et à demain peut-être.