Amis de l'épanaphore et du riz au lait réunis, bonjour!

Nous sommes le mardi 21 février, troisième jour de ventôse dédié au Violier que l'on nomme aussi la fausse giroflée.

Au mois de novembre dernier, j'avais évoqué ici la possibilité d'une exposition parisienne corto_malteseconsacrée à Hugo Pratt et la Franc-Maçonnerie.

Et bien c'est chose faite! Corto Maltese ou les secrets de l'initiation, au musée de la Franc-Maçonnerie, 6 rue Cadet dans le 9è, jusqu'au 15 juillet.

Comme le dit Emmanuel Pierrat, organisateur de l'expo: "il y a suffisamment de choses dans Hugo Pratt, de Raspoutine aux derviches tourneurs de Samarkande, qui parlent aux gens qui s’intéressent à l’aspect ésotérique ou métaphysique de son œuvre. Si cela permet seulement d’éviter de croire au grand complot judéo-maçonnique en découvrant qu’Hugo Pratt "en était", ce serait pas mal. Le but est de donner à relire une œuvre qui n’a été décryptée que par des initiés jusqu’ici." Une bonne occase pour faire un saut dans la capitale, ne serait-ce que pour profiter du spectacle de la rue Cadet et de ses petits commerces...

Et si vous êtes de passage à Paris, poussez donc jusqu'au mont Valérien. C'est là que le 21 affiche_rougefévrier 1944 furent fusillés les hommes du groupe Manoukian. Missak ­Manouchian meurt en effet fusillé à 38 ans. Après avoir refusé qu'on leur bande les yeux, les vingt-deux hommes des Francs tireurs partisans main d'oeuvre immigrée (FTP-MOI) sont fusillés au Mont-Valérien le 21 février 44. Seule Olga Bancic, vingt-troisième membre du groupe, fut décapitée à la prison de Stuttgard le 10 mai 44.

Dans la foulée de ces exécutions, la propagande allemande placarde 15 000 exemplaires de ces fameuses affiches rouges portant en médaillons noirs les visages de dix fusillés. Au centre, la photo ­de Manouchian, avec cette inscription : « Arménien, chef de bande, 56 attentats, 150 morts, 600 blessés. ». Ah, ce texte d'Aragon mis en musique par Léo Ferré...



N'oubliez pas de noter notre changement d'adresse:

                                  lescenobitestranquilles.fr

et en attendant, portez vous bien et à demain peut-être.