Amis de la méditation zen et du riz thaï réunis, bonjour !

Aujourd'hui c'est dimanche, nous sommes le 17 juillet et, si l'on en croit le calendrier républicain, c'est le jour du blé. Pour ma part, j'ai choisi de vous proposer le portrait d'un des plus grands saxophonistes que le monde ait connu, j'ai nommé JOHN COLTRANE.

John Coltrane, fils d'Alice Blair et de John Robert Coltrane, naît à Hamlet, petite Coltraneville de caroline du nord, en 1926, dans une famille modeste ou la musique tient une grande place: son père,tailleur, joue du violon et du ukulélé en amateur et sa mère qui a étudié la musique joue du piano dans la chorale de son père, un révérend de l'Église africaine méthodiste épiscopale Zion. C'est dans cette église qu'il fait sa première initiation musicale.
A ses trois ans, sa famille s'installe à High Point, où il passe toute son enfance. En 1942, à l'âge de 15 ans, il joue de la musique dans l'ensemble de son école, d'abord à la clarinette, puis au saxophone alto. Dès 1943, il poursuit ses études de musique à Philadelphie, à la Orenstein School of Music, où il reçoit l'enseignement de Mike Guerra.

En 1945, il est mobilisé et fait son service militaire à Hawaï, ou il joue de la clarinette dans l'ensemble de la marine américaine. De retour à Philadelphie, il joue dans plusieurs formations (à l'alto ou au ténor) aux côtés de la plupart des jazzmen de philadelphie (Joe Webb, King Kolax, Eddie « Cleanhead » Vinson).

loren_dennis_john_coltrane_quintet_the_village_vanguard_nyc_1961
En 1949, à New-York, il rentre dans le grand ensemble de Dizzy Gillespie (à l'alto) dans lequel il restera jusqu'en mai 1951.


En 1955, Coltrane décroche un contrat important pour sa carrière: il entre dans le groupe de Miles Davis pour remplacer Sonny Rollins, grand saxophoniste de l'époque. Tout se passe bien musicalement malgré son jeu particulier (certains lui reprochent des bruits bizarres sortant de son sax), mais en 1957, Miles Davis le vire à cause de ses problèmes de drogue et d'alcool. Il retourne à Philadelphie, habiter chez sa mère.


En juillet 1957, en forme et parfaitement guéri, il travaille avec Thelonious Monk au Five Spot Cafe de New-York. Coltrane se met à développer son style de jeu dense caractéristique, faisant déferler à toute allure sur ses auditeurs des torrents de notes entrelacées. Ces six mois avec Monk lui font franchir un grand pas en avant vers une carrière plus personnelle; il commence à enregistrer quelques disques et notamment le célèbre "blue train" qui commence à le faire connaître au grand public.
Le 25 décembre 1957, il retrouve le groupe de Miles Davis et une certaine liberté qui John_Coltranelui autorise d'interminables solos et un jeu frénétique. L'année suivante, il signe un contrat avec Atlantic Records. Il enregistre alors quelques chefs d'œuvre dont "kind of blue" et le fameux "giant steps" de sa propre composition, au tempo diabolique; la reconnaissance est en marche.
En 1960, il forme alors son propre quartette, avec Elvin Jones à la batterie. Il enregistre notamment le chef d'œuvre "My Favorite Things", qui à sa sortie fit scandale, ou on le retrouve au sax soprano. Il s'oriente de plus en plus vers le style free jazz et le hard bop mais s'inspire aussi de la musique africaine et indienne.
En 1964, la quête folle de John Coltrane prend une nouvelle dimension avec la sortie de A Love Supreme, un de ses plus grands chefs-d'œuvre et sans doute un des disques les plus connus du saxophoniste. Coltrane retrouve la foi et de profonds sentiments religieux vont alors marquer sa musique. A Love Supreme est une offrande à Dieu, une prière que le saxophoniste lui adresse en remerciement de ses bienfaits.
Il succombe le 17 juillet 1967.

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.